Anmeldung Userday 24

Bro­kerStar User­day ’24
Don­ner­stag, 20. Juni 2024

Inscrip­tion   Bitte bis Dien­stag, 18. Juni 2024,17.00 h


Ich nehme gerne am Event teil.
(Bitte für jeden Teil­nehmer sep­a­rate Anmel­dung ausfüllen)

Datum:   Don­ner­stag, 20. Juni 2024. 13.30 – 17.00 h
       

Der Anlass find­et als Web­cast mit der Live-Über­tra­gung der Vorträge statt. Sie kön­nen sich auch nur zu den von Ihnen inter­essierten The­men zuschal­ten. Nach Ihrer Anmel­dung erhal­ten Sie den Zugangslink.

Meine Kon­tak­t­dat­en

    Alles über den neuen Bro­ker­Star präsen­tiert vom WMC-Team

    unab­hängig

     

    numérique

     

    ver­net­zt

     

    Mod­er­a­tion: Thomas Bürki 

    Événements

    29.08.2024 Secu­ri­ty Forum

    Date

    L’heure

    Lieu

    Pro­gramme

    Inscrip­tion

    Don­ner­stag 29. August 2024

    08:00 – 16:00 h

    Inno­va­tion Hub, München­stein BL

    Pro­gramme

    Bitte bis 10. August 2024   (ver­längert)

    Ver­gan­gene Events

    20.06.2024 Bro­ker­Star User­day ’24

    Date

    L’heure

    Lieu

    Link

    Pro­gramme

    Don­ner­stag 20. Juni 2024

    13:30 – 17:00 h

    WMC IT Solu­tions AG, virtuell

    Videoaufze­ich­nung

    Down­load

    30.05.2024 Forum des Courtiers

    Date

    L’heure

    Lieu

    Link

    Pro­gramme

    Don­ner­stag 30. Mai 2024

    08:00 – 16:00 h

    Swiss Tech Con­ven­tion Cen­ter Ecublens

    forum-des-courtiers.ch/invitation

    voir site internet

    29.05.2024  Ver­sicherungs­bro­ker 24

    Date

    L’heure

    Lieu

    Link

    Pro­gramme

    Mittwoch 29. Mai 2024

    08:15 – 16:30 h

    Got­tlieb Dut­tweil­er Insti­tut – Rüschlikon

    fuw-forum.ch/versicherungsbroker

    siehe Web­seite

    23.11.2023 Bro­ker Con­vent 23

    Date

    L’heure

    Lieu

    Link

    Pro­gramme

    Don­ner­stag 23. Novem­ber 2023

    14:00 ‑18:00 h

    BERNEXPO, Bern

    forum-des-courtiers.ch/Programme

    siehe Web­seite IG B2B

    21.09.2023  Bro­ker­Star User­day ’23

    Date

    L’heure

    Lieu

    Pro­gramme

    Don­ner­stag 21. Sep­tem­ber 2023

    11:00 – 17:00 h

    WMC IT Solu­tions AG, Reinach BL

    Down­load

    25.05.2023 Forum des Courtiers

    Date

    L’heure

    Lieu

    Link

    Pro­gramme

    Don­ner­stag 25. Mai 2023

    08:00 – 16:00 h

    Swiss Tech Con­ven­tion Cen­ter Ecublens

    forum-des-courtiers.ch/Programme

    voir site internet

    25.08.2022  Bro­ker­Star User­day ’22

    Date

    L’heure

    Lieu

    Pro­gramme

    Jeu­di 25 août 2022

    11:00 – 17:00 h

    WMC Con­fer­ence Cen­ter, Reinach BL

    Down­load

     

    23.08.2022  Ver­sicherungs­bro­ker 22

    Date

    L’heure

    Lieu

    Link

    Pro­gramme

    Dien­stag 23. August 2022

    08:15 – 16:30 h

    Got­tlieb Dut­tweil­er Insti­tut – Rüschlikon

    fuw-forum.ch/versicherungsbroker

    siehe Web­seite

    Doublement des cyberattaques

    Das Bun­de­samt für Cyber­sicher­heit (BACS) informiert aktuell:
    (Quelle BACS-Mit­teilung vom 6.5.2024)

    Dem Bun­de­samt für Cyber­sicher­heit (BACS) wur­den im zweit­en Hal­b­jahr 2023 dop­pelt so viele Cyber­vor­fälle wie im Vor­jahreszeitraum gemeldet, näm­lich über 30’000. Die strate­gis­che Aus­rich­tung des neuen Bun­de­samtes beruht auf vier Säulen, um angesichts der zunehmenden Bedro­hun­gen und dem Aufkom­men von KI-ges­teuertem Betrug die Cyber­sicher­heit für Bevölkerung, Wirtschaft und Behör­den zu stärken.

    Das BACS blickt auf die ersten Monate als neues Bun­de­samt zurück. Direk­tor Flo­ri­an Schütz hat im Rah­men eines Fachge­sprächs am 6. Mai eine erste Bilanz gezo­gen. Die Über­führung des Nationalen Zen­trums für Cyber­sicher­heit (NCSC) in ein Bun­de­samt per 1. Jan­u­ar 2024 markierte einen wichti­gen Meilen­stein für die Stärkung der Schweiz­er Cyber­sicher­heit. Die primären Auf­gaben des BACS beste­hen auch weit­er­hin darin, die Sicher­heit der Schweiz im Cyber­raum zu erhöhen. Hier­für informiert und sen­si­bil­isiert es die Öffentlichkeit über Cyberbedro­hun­gen und  ‑angriffe. Zusät­zlich fungiert das BACS als Anlauf­stelle für die Mel­dung von Cyber­vor­fällen und unter­stützt ins­beson­dere Betreiber kri­tis­ch­er Infra­struk­turen bei der Bewäl­ti­gung dieser Vor­fälle. Darüber hin­aus erstellt das BACS tech­nis­che Analy­sen zur Ein­schätzung und Abwehr von Cyber­vor­fällen und Cyberbedro­hun­gen. Es iden­ti­fiziert und behebt Schwach­stellen im Schutz der Schweiz vor Cyberbedro­hun­gen, um die Resilienz des Lan­des zu stärken.

    Der Ker­nauf­trag des BACS ist es, die Cyber­sicher­heit von kri­tis­chen Infra­struk­turen, Wirtschaft, Bil­dungswe­sen, Bevölkerung und Behör­den zu stärken, indem es die Umset­zung der Nationalen Cyber­strate­gie (NCS) koor­diniert. Die heute präsen­tierte Strate­gie des Bun­de­samtes zeigt auf, wie dieser Ker­nauf­trag erfüllt wird. Das Ziel des BACS ist es die Cyber­sicher­heit in Zusam­me­nar­beit mit allen rel­e­van­ten Akteuren zu verbessern. Dazu richtet es seine Leis­tun­gen ent­lang von vier strate­gis­chen Säulen aus: Cyberbedro­hun­gen ver­ständlich machen, Mit­tel zur Ver­hin­derung von Cyberan­grif­f­en zur Ver­fü­gung stellen, Schä­den aus Cyber­vor­fällen reduzieren sowie die Sicher­heit von dig­i­tal­en Pro­duk­ten und Dien­stleis­tun­gen erhöhen.

    Der Meldeein­gang zu Cyber­vor­fällen hat sich im zweit­en Hal­b­jahr 2023 mit 30’331 gemelde­ten Vor­fällen nahezu ver­dop­pelt im Ver­gle­ich zum Vor­jahreszeitraum mit 16’951 Mel­dun­gen. Dieser Anstieg ist haupt­säch­lich auf betrügerische Stel­lenange­bote und ver­meintliche Anrufe der Polizei zurück­zuführen. Unter den meist­gemelde­ten Vor­fällen gehörten Betrugsver­suche, wobei ins­beson­dere die Kat­e­gorien «CEO-Betrug» und «Rech­nungs­ma­n­ip­u­la­tions­be­trug» auf­fäl­lig waren. Mit 5536 Mel­dun­gen haben sich die Mel­dun­gen zu Phish­ing ver­dop­pelt ( Vor­jahres­pe­ri­ode: 2179) Beson­ders erwäh­nenswert ist das so genan­nte «Chain Phish­ing»: Über gehack­te E‑Mail-Post­fäch­er versenden Phish­er E‑Mails an alle in diesem Post­fach gespe­icherten Adressen. Da der Absender den Empfängern bekan­nt sein dürfte, ist die Wahrschein­lichkeit gross, dass diese auf das Phish­ing here­in­fall­en. Danach wer­den über das gephishte E‑Mail-Kon­to wiederum alle darin vorhan­de­nen Kon­tak­te angeschrieben.

    Auch gin­gen ver­mehrt Mel­dun­gen zu Betrugsver­suchen ein, bei denen KI zum Ein­satz kam. Cyberkrim­inelle nutzen KI-gener­ierte Bilder für Sex­tor­tion-Ver­suche, geben sich am Tele­fon als promi­nente Per­sön­lichkeit­en aus oder führen Investi­tions­be­trug durch. Obwohl die Anzahl der Mel­dun­gen in diesem Bere­ich noch ver­gle­ich­sweise ger­ing ist, han­delt es sich laut Ein­schätzung des BACS um erste Ver­suche der Cyberkrim­inellen, die Ein­satzmöglichkeit­en von KI für zukün­ftige Cyberan­griffe auszuloten.

    Bro­ker Secu­ri­ty Forum
    29. August 2024

    Für Bro­ker und Kunden

    Jedes Unternehmen sollte sein­er Sicher­heit ein gross­es Augen­merk schenken – egal als Bro­ker oder Ver­sicherungsnehmer. Zer­ti­fizierte Secu­ri­ty Provider leis­ten hier eine wertvolle Unter­stützung von der Sicher­heit­sprü­fung über Eth­i­cal Hack­ing bis zur 7 x 24 Stun­den- Überwachung.

    Selu­tion AG ist ein­er von mehreren Secu­ri­ty Providern. WMC arbeit­et schon einige Jahre erfol­gre­ich mit diesen Fach­leuten zusammen.

    Find­en Sie hier einige Infor­ma­tio­nen zu den Dien­stleis­tun­gen oder kon­tak­tieren Sie roger.burch@selution.ch

    Planification de la version

    Release 3.5

    20.01.2025: Sta­tus geplant

    en cours

    • Opti­mi­sa­tions
    • Autres à venir

    Release 3.4

    16.09.2024: Sta­tus geplant

    en cours

    • Sup­pres­sions en masse via la muta­tion en masse
    • Action de groupe pour tâch­es, notes, ren­dez-vous (adress­es, polices, sinistres)
    • Mise à jour des anciens statuts (adress­es, polices)
    • Affichage d’un aver­tisse­ment pour les liens supprimés
    • Nou­veaux champs pour la recherche avancée (temps/prestation)
    • Sélec­tion dans les menus déroulants avec la touche Tab
    • Sélec­tion mul­ti­ple dans les menus déroulants avec CTRL
    • Affichage des unités (temps/prestation)
    • Réor­gan­i­sa­tion des actions dans les polices
    • Sim­pli­fi­ca­tion de la ges­tion des com­mis­sions globales
    • Nou­v­el onglet pour les com­mis­sions des courtiers (polices)
    • Nou­velles actions de groupe dans plusieurs modules
    • Agran­disse­ment dynamique des zones de texte
    • Expor­ta­tion, impor­ta­tion et édi­tion des con­nex­ions clients avec Excel

    Release 3.3

     

    24.06.2024: Sta­tus geplant

    in Entwick­lung

    • Opti­mi­sa­tion de la ges­tion de la fac­tura­tion avec archivage automatique
    • Réglage dynamique de la taille de police dans le traite­ment de texte
    • Expan­sion de l’in­ter­face avec brokerbusiness.ch
    • Change­ment de design du bloc d’ac­tion de groupe
    • Cor­rec­tion de la fix­a­tion des colonnes dans le menu et les cas­es à cocher

    Release 3.2

     

    08.04.2024: Sta­tus devinitiv

    in Aus­liefer­ung

    • Nou­velles notes de ver­sion améliorées
    • Expan­sion de l’in­ter­face avec brokerbusiness.ch
    • Mod­i­fi­ca­tion de la ges­tion des autori­sa­tions dans le ges­tion­naire de fichiers pour le déplace­ment des fichiers et des dossiers
    • Nou­veau champ de recherche pour le numéro de police
    • Recherche d’ar­ti­cles dans l’aperçu des commandes
    • Tous les détails dans la base de con­nais­sances Knowl­edge Base

    Release 3.1

    12.02.2024: Sta­tus definitv

    aus­geliefert


    • Révi­sion XML, fonc­tion de suppression
    • Syn­chro­ni­sa­tion des don­nées con­tractuelles avec Sobra­do (par­tie 2)
      Syn­chro­ni­sa­tion des don­nées con­tractuelles avec Sobrado
    • Nou­velles fonc­tion­nal­ités dans le car­net d’adress­es et la correspondance
    • Nou­velles fonc­tion­nal­ités dans les polices, pro­duits et fac­tura­tion des primes
    • Mass-muta­tion et fil­tre vers Bro­ker­Web pour les sinistres
    • Amélio­ra­tion du ges­tion­naire de fichiers
    • Tous les détails dans la base de con­nais­sances Knowl­edge Base

    Release 3.00

    15.10.2023: Sta­tus definitiv

    aus­geliefert

    • Bro­ker­Star 3.0, ver­sion entière­ment révisée avec de nou­velles fonctionnalités
    • Les notes de ver­sion (Releasenotes) sont affichées dans toutes les langues
    • Mise à jour du Symfony_Framework, y com­pris i’ensem­ble de la pile de pro­grammes (Stack)
    • Mod­erni­sa­tion du design
    • Renou­velle­ment du sys­tème d’au­tori­sa­tions -> Amélio­ra­tion des performances
    • Renou­velle­ment de l’in­fra­struc­ture d’hébergement
    • Tous les détails dans la base de con­nais­sances Knowl­edge Base

    Bro­ker­Web 3.0

    14.10.2022: Sta­tus definitv

    am 27. Okto­ber 2022 eingespielt

     
    • Le Por­tail client Bro­ker­Web a été entière­ment repensé
    • Mise à jour par client indi­vidu­elle­ment selon accord

    Release 2.24

    14.09.2022: Sta­tus geplant

    am 30.3.2023 eingespielt

     
    • Syn­chro­ni­sa­tion des don­nées con­tractuelles avec Sobra­do (par­tie 1)
    • Amélio­ra­tions du File Manager
    • Authen­tifi­ca­tion multi-facteur
    • IG B2B proces­sus prin­ci­paux V 5.3 -> 5.4
    • Solu­tion télé­phonique com­plète avec BrokerStar

    Release 2.23 

    30.03.2022: Statut définitif

    a été délivrée le 29 mars 2022

     
    • Rap­port sur le temps passé, la com­mis­sion, la rentabil­ité (reporté avec 2.23.X)
    • Affichage de l’ex­pédi­teur des e‑mails
    • Marquer/rechercher des PDF comprimés
    • Con­nex­ion au sys­tème télé­phonique 3CX pour les appels sor­tants et entrants
    • Bro­ker­Web 2.2:  Release 2.6  (livrai­son 31.05. mai 2022)
      - Affich­er l’adresse du courtier gérant le por­tail dans le pied de page
      - Pou­voir saisir une déc­la­ra­tion de sin­istre sans login/police
      - Zone d’ac­tu­al­ités per­son­nal­is­ables sur la page d’ac­cueil
      - Met­tre les fac­tures à la dis­po­si­tion via le por­tail (avec déclenche­ment noti­fi­ca­tion)
      - affich­er les branch­es, sans con­fig­u­ra­tion des branches-BrokerWeb

    Anmeldung Security Forum 24

    Bro­ker Secu­ri­ty-Forum 24
    29. August 2024

    Inscrip­tion       (Bitte bis 10. August 2024)


    Ich nehme gerne am Event vor Ort teil.
    (Bitte für jeden Teil­nehmer sep­a­rate Anmel­dung ausfüllen)

    Datum:   Don­ner­stag, 29. August 2024. 11.00–16.30 h
    Ort:         Inno­va­tion Hub, by Sel­moni
                   Alio­th­strasse 4, 4142 München­stein BL 

                   (Park­plätze vorhan­den und ÖV)

    Mes coor­don­nées :

      com­pli­ant

       

      sich­er

       

      numérique

      Envoi automatique de factures

      Der Ver­sand von Rech­nun­gen per Post gehört in vie­len Betrieben schon der Ver­gan­gen­heit an. Gle­ichzeit­ig steigen die Anforderun­gen der Kun­den an die Art der Rechnungsstellung.

      Bro­ker­Star bietet vier Möglichkeit­en, um Rech­nun­gen automa­tisch zu versenden:

      • Zur Ver­fü­gung Stel­lung im Bro­ker­Web Kundenportal
      • Ver­sand per E‑Mail
      • Sicher­er elek­tro­n­is­ch­er Ver­sand mit BriefButler
      • Elek­tro­n­is­che Über­mit­tlung an das Postzen­trum von Brief­But­ler. Dieses übern­immt den Aus­druck und den Postversand

      Der automa­tis­che Ver­sand bietet Ihnen fol­gende Vorteile:

      Sie sparen Geld, da keine Porto‑, Papier‑, Ton­er- oder Cou­vertkosten anfall­en.
      Sie sparen Zeit durch den schnellen & unkom­plizierten Ver­sand von Rech­nun­gen
      Sie scho­nen die Umwelt, da der physis­che Papierver­sand ent­fällt
      Sie kön­nen auch zusät­zliche PDF’s als Anhang mit­senden
      Ihre Kun­den kön­nen Rech­nun­gen dank QR-Code direkt im Sys­tem (PDF) ein­le­sen
      Sie haben die kom­plette Kon­trolle, welche Belege wur­den ver­sandt, welche sind ausstehend?

      Écosystèmes numériques…

      Les écosystèmes numériques comme base de la transformation

      Les écosys­tèmes numériques sont un véri­ta­ble mod­èle de réus­site pour la plu­part des entre­pris­es. Ils offrent la pos­si­bil­ité de ren­dre les pro­duits et ser­vices acces­si­bles à tra­vers une plate­forme cen­trale, sans fron­tières ni bar­rières cul­turelles. Com­ment fonc­tion­nent les écosys­tèmes numériques et quels avan­tages offrent-ils aux entreprises?

      Selon l’In­sti­tut Fraun­hofer-IESE, un écosys­tème numérique est un sys­tème socio-tech­nique dans lequel les entre­pris­es et les indi­vidus col­la­borent. Les par­tic­i­pants sont indépen­dants les uns des autres, mais béné­fi­cient de la coopéra­tion. Au cen­tre d’un écosys­tème numérique se trou­ve une plate­forme numérique qui facilite la collaboration.

      Lire la vidéo

      Les facteurs fondamentaux de succès d’un écosystème

      • Le client au cen­tre
        Les écosys­tèmes numériques réus­sis sont cen­trés sur le client. Cela sig­ni­fie que les offres de ser­vices visent à ren­dre le par­cours client aus­si agréable que pos­si­ble. Les infor­ma­tions sont per­son­nal­isées. Les grandes entre­pris­es ont générale­ment un avan­tage ici car elles dis­posent de plus de points de con­tact numériques.
      • Les don­nées en tant que fac­teur décisif
        Dans un écosys­tème numérique bien fonc­tion­nel, de grandes quan­tités de don­nées sont disponibles et peu­vent être util­isées à des fins d’analyse. Ces don­nées con­cer­nent prin­ci­pale­ment les clients, les parte­naires et les proces­sus com­mer­ci­aux. Cela prof­ite à l’amélio­ra­tion du par­cours client.
      • Grande agilité
        Les marchés numériques évolu­ent de manière extrême­ment dynamique. Il est donc d’au­tant plus impor­tant que les entre­pris­es réagis­sent de manière agile aux change­ments et adaptent leur écosys­tème numérique de manière flex­i­ble. Sinon, il y a un risque de per­dre des clients au prof­it des con­cur­rents. Le tra­vail agile forme la base d’une prise de déci­sion rapi­de pour inté­gr­er de nou­velles tech­nolo­gies et établir des mod­èles com­mer­ci­aux numériques.

      Les écosys­tèmes numériques exis­tent désor­mais dans de nom­breux secteurs. La grande var­iété de pro­duits et de ser­vices, ain­si que la facil­ité d’u­til­i­sa­tion, offrent une grande valeur ajoutée. C’est pourquoi les écosys­tèmes réus­sis se dévelop­pent rapi­de­ment. L’ex­em­ple le plus con­nu est prob­a­ble­ment celui d’A­ma­zon avec ses nom­breuses fil­iales et parte­naires. Mais même pour les petites et moyennes entre­pris­es, l’étab­lisse­ment d’un écosys­tème numérique représente un mod­èle com­mer­cial rentable avec un fort poten­tiel de développe­ment. Les écosys­tèmes mod­ernes reposent sur des plate­formes numériques. Ils com­pren­nent une mul­ti­tude d’of­fres dévelop­pées de manière ori­en­tée util­isa­teur sur la base de don­nées col­lec­tées. Tous les acteurs impliqués ou parte­naires sont con­nec­tés les uns aux autres via une plate­forme commune.

       

      Les écosys­tèmes de plate­forme offrent de nom­breux avan­tages grâce à une inté­gra­tion élevée de dif­férents ser­vices. La col­lecte de don­nées util­isa­teur max­i­male offre un avan­tage économique grâce aux indi­ca­teurs clés de per­for­mance pour l’en­tre­prise et con­stitue la base du report­ing client.

      Les phases typiques du cycle de vie d’un écosystème numérique. 

      Il n’y a pas encore de sen­si­bil­i­sa­tion sur le sujet.
      La sit­u­a­tion de départ typ­ique pour de nom­breuses petites et moyennes entre­pris­es qui n’ont pas encore exploré les écosys­tèmes numériques est le besoin de com­pren­dre le fonc­tion­nement ain­si que les avan­tages et les inconvénients.

      Il y a un plan en place
      D’abord, la fais­abil­ité de votre mod­èle doit être véri­fiée. De nom­breuses entre­pris­es qui ont déjà des plans pour un écosys­tème numérique en cours de plan­i­fi­ca­tion tra­vail­lent avec des hypothès­es tech­nologiques ou économiques qui n’ont jamais été remis­es en question.

      Les chances de suc­cès ont été exam­inées
      L’é­cosys­tème devrait être réduit aux fonc­tion­nal­ités absol­u­ment néces­saires. Un déploiement en ligne plus rapi­de et donc des retours d’u­til­isa­teurs plus rapi­des aident à par­courir plusieurs itéra­tions du sys­tème en peu de temps et à l’optimiser.

      L’é­cosys­tème est en ligne
      Pen­dant cette phase, l’ob­jec­tif est d’in­tro­duire le plus grand nom­bre pos­si­ble de nou­veaux par­tic­i­pants dans l’é­cosys­tème. Cela con­cerne à la fois les util­isa­teurs fin­aux et les entre­pris­es parte­naires. Pour les util­isa­teurs fin­aux, il faut gag­n­er ce qu’on appelle les Ear­ly Adopters, c’est-à-dire des per­son­nes qui adoptent de nou­velles tech­nolo­gies bien avant la masse et qui agis­sent ain­si en tant que lead­ers d’opinion.

      La pre­mière phase de crois­sance est ter­minée.
      Le fait de stim­uler la crois­sance et de faire fonc­tion­ner le sys­tème, même lorsqu’il compte ini­tiale­ment peu de par­tic­i­pants, entraîne l’ap­pari­tion des pre­miers effets de réseau, tels que le recrute­ment de nou­veaux parte­naires par le biais de parte­naires exis­tants. De la même manière, les clients fin­aux se parta­gent mutuelle­ment leurs expéri­ences pos­i­tives avec votre plate­forme, ce qui con­tribue à faire con­naître le pro­jet auprès du grand public.

      L’objectif d’un écosystème numérique

      L’ob­jec­tif doit donc être d’au­toma­tis­er au max­i­mum tous les proces­sus et ain­si garan­tir la scal­a­bil­ité de votre écosys­tème numérique. L’orches­tra­teur ou l’opéra­teur se charge du quo­ti­di­en opéra­tionnel. Il veille au bon fonc­tion­nement de l’é­cosys­tème et résout rapi­de­ment les éventuels prob­lèmes. La col­lecte et l’analyse des don­nées clients relèvent égale­ment de ce domaine, afin d’amélior­er la com­préhen­sion des clients et des util­isa­teurs internes. Les parte­naires four­nissent cer­tains pro­duits, ser­vices ou tech­nolo­gies au sein de l’é­cosys­tème numérique, qui sont utiles tant pour le pro­prié­taire de la plate­forme que pour ses clients.

      Un écosys­tème numérique bien fonc­tion­nel offre à votre entre­prise de nom­breuses oppor­tu­nités. Plus vous avez de parte­naires et de clients faisant par­tie de votre écosys­tème numérique, plus vous béné­fi­ciez d’ef­fets de réseau posi­tifs. Ce principe peut être expliqué par l’ex­em­ple du télé­phone : avec l’in­tro­duc­tion d’un seul télé­phone, l’ap­pareil n’a aucune util­ité. Celle-ci n’ap­pa­raît que lorsque vous avez pro­duit un deux­ième télé­phone. Main­tenant, deux per­son­nes peu­vent com­mu­ni­quer entre elles. Avec chaque télé­phone sup­plé­men­taire, le nom­bre d’ef­fets de réseau posi­tifs aug­mente. Les util­isa­teurs, les fab­ri­cants de télé­phones et les four­nisseurs de réseaux en bénéficient.

      Quellen:
      AHD Proact, 2022
      Was sind dig­i­tale Ökosysteme

      Fraun­hofer-IESE-Insti­tut, 2020
      Dig­i­tale Ökosys­teme und Plattformökonomie

      IT-Matchmaker.news, 2020
      ERP als Enabler der dig­i­tal­en Trans­for­ma­tion, Dirk Bin­gler

      EcoHub / IG B2B Processus clés 03/2024

      Die Eco­Hub AG hat Ihren Betrieb am 8. Juli 2022 aufgenom­men. Die Ver­sicherungsaus­tausch-Plat­tform wird nun von ein­er aus der IG B2B aus­gegliederten Aktienge­sellschaft betrieben. Neb­st Ver­sicherun­gen und eini­gen grossen Bro­kern gehört WMC IT Solu­tions AG est le seul fab­ri­cant de logi­ciels à faire par­tie des investis­seurs.WMC con­firme ain­si son sou­tien dans les efforts de numéri­sa­tion de la branche.

      Bro­ker­Star by WMC ist die Bro­ker-Soft­ware, welche die meis­ten Kern­prozesse unter­stützt und damit den Dig­i­tal Lead­er­ship unter­stre­icht. (gem. Pub­lika­tion IG B2B vom 24.03.2022)

      Com­mu­niqué de presse IG B2B du 8.7.22

      Bro­ker­Star by WMC est le logi­ciel pour courtiers qui prend en charge la plu­part des proces­sus clés et souligne ain­si le lead­er­ship numérique. (Selon la pub­li­ca­tion d’IG B2B du 24.03.2022)

           En bref

      • Lance­ment de la place de marché Eco­Hub le 31 mars 2022
      • Neu auf Eco­Hub seit 1. Juli 2023: AIG, Groupe Mutuel, Elip­slife, Swiss Life
      • Die bish­erige «Giraffe» durch «Prozesse» in Eco­Hub abgelöst.
      • Die IG B2B Kern­prozesse 3.x und 4.x sind ab 1.1.2024 nicht mehr gültig (hier lesen)
      • Unten­ste­hend die Auflis­tung welch­er Ver­sicher­er welche Ser­vices und
        Kern­prozesse unter­stützt (Quelle IG B2B vom 12.12.2022)

      Le nouveau BrokerStar

      Eine neue Ära beginnt

      Bro­ker­Star, die Lösung vom Start­up bis zum Enterprise-Broker.

      New Bro­ker­Star V‑3

      • Neueres durchgängigeres Design
      • viele neue Funktionen
      • nicht aus­ge­füllte Felder wer­den nicht angezeigt
      • höhere Inte­gratin von Sobrado
      • detailiert­ere Prämienabrechnung
      • neues Berech­ti­gungssys­tem
      • Verbesserung Pro­vi­sion­ssys­tem
      • Fore­cast Tool
      • Verbesserung Per­for­mance
      • durchgängig nDSG-kon­form

       

      High­lights 2023

      • Höch­ste Sicher­heit und Datenschutz
      • neues Kun­den­por­tal
      • sicher­er Mailversand
      • Mail-Syn­chro­ni­sa­tion und Telefonie
      • Inte­gra­tion von Sobrado
      • Man­dan­ten­fähigkeit
      • Verbesserun­gen im Reporting
      • Mit­glied IG B2B und SIBA
      • Beteili­gung an Eco­Hub AG
       
      Bro­ker­Star light
       
      • Die ein­fache Basislösung 
      • enthält alle BrokerStar-Grundfunktionen
      • kostengün­stige Pauschalpreise
      • Upgrade auf Stan­dard jed­erzeit möglich
      • Ein­schränkung: keine Zusatzoptionen
      • fix­es Supportmodell

                cli­quer pour voir les différences

      Span­nende Module

      Zusatz­mod­ule zu BrokerStar

      Échange sécurisé avec Bro­ker­Web

      Le por­tail client Bro­ker­Web per­met l’échange d’in­for­ma­tions, de doc­u­ments et de don­nées entre le courtier et le client, comme c’est le cas pour l’e-bank­ing. La trans­mis­sion s’ef­fectue via une con­nex­ion pro­tégée qui ne per­met pas d’ac­cès de l’ex­térieur.  
      zu Bro­ker­Web

      Intel­li­gente Auswertungen

      Le terme Report­ing englobe tous les types d’é­val­u­a­tions, qu’il s’agisse de listes ou de graphiques, et quel que soit leur for­mat. Dans l’ar­ti­cle suiv­ant, nous expliquons com­ment le sys­tème de report­ing est struc­turé dans Bro­ker­Star. 
      zu Report­ing

      Tele­fonieren mit Bro­ker­Star

      Il ne suf­fit pas de com­pos­er un numéro de télé­phone dans le pro­gramme pour créer automa­tique­ment la con­nex­ion. En cas d’ap­pel entrant, le sys­tème recon­naît égale­ment un numéro enreg­istré et ouvre automa­tique­ment une nou­velle fenêtre client. Pour l’in­stant, cette solu­tion fonc­tionne exclu­sive­ment avec le sys­tème télé­phonique 3CX, très répan­du. Son faible coût fait de cette option utile un point fort. 
      zu Tele­fonieren

      Sichere Mails mit BriefButler

      Mit dem Ein­satz der Brief­But­ler-Soft­ware eröff­nen sich Ihnen neb­st dem sicheren Ver­sand von Poli­cen, Rech­nun­gen, Lohnabrech­nun­gen, Ein­ladun­gen oder der Tage­s­post noch viele weit­ere Optio­nen, um Ihren Ver­sand­prozess noch effizien­ter und ein­fach­er auf­bauen zu kön­nen und per­fekt auf Ihre Empfänger abzus­tim­men. Brief­But­ler ist daten­schutzkon­form und ist mehr als nur Secure­Mail. 
      zu Brief­But­ler

      Processus sans rupture de médias

      De nou­veaux mots-clés sus­ci­tent sou­vent de la con­fu­sion. Qu’est-ce que la dig­i­tal­i­sa­tion, quels sont les proces­sus sans rup­ture de médias ?

      Il s’ag­it sim­ple­ment du fait que les don­nées ne doivent être saisies qu’une seule fois et qu’elles peu­vent égale­ment être échangées entre dif­férents pro­grammes ain­si qu’en­tre dif­férentes organ­i­sa­tions. Pourquoi devrais-je par exem­ple saisir le numéro de télé­phone d’un client dans la ges­tion des adress­es, dans l’an­nu­aire télé­phonique, dans Out­look et peut-être même dans le pro­gramme de comptabilité ?

      Mal­heureuse­ment, les dif­férentes tech­nolo­gies des pro­grammes indi­vidu­els et les struc­tures de don­nées dif­férentes entra­vent le flux de don­nées. Ce qui est pos­si­ble aujour­d’hui dans la banque en ligne, à savoir effectuer un vire­ment de n’im­porte quel compte vers un autre compte, en est encore à ses bal­bu­tiements dans le monde de l’assurance.

      C’est pourquoi WMC pour­suit pré­cisé­ment cette vision, à savoir sur­mon­ter tous les obsta­cles et soutenir au mieux le courtier dans son tra­vail quo­ti­di­en. La chaîne avec ses nom­breux sous-proces­sus dans et autour de Bro­ker­Star englobe non seule­ment l’échange avec les com­pag­nies d’as­sur­ance et les clients, mais aus­si l’in­té­gra­tion des travaux internes du courtier.

      Courtage en assur­ance numérique
      by  Bro­ker­Star

      Bro­ker­Star offre une numéri­sa­tion de bout en bout
      à tra­vers les pro­grammes et les organ­i­sa­tions
      afin de per­me­t­tre à toutes les per­son­nes con­cernées de tra­vailler dans le futur.

      Bro­ker­Star tient compte des normes en vigueur
      ain­si que les con­di­tions du marché et les besoins des clients.

      Pour plus d’in­for­ma­tions sur les proces­sus numériques :