Les tendances du 01/2021

Le WMC suit en permanence l'évolution du marché et les besoins des clients et intègre ces résultats dans son travail de développement. Le WMC proposera diverses solutions sur ces sujets en 2021. Voici un aperçu des tendances actuelles:

Protection des données

Les réglementations relatives à la protection des données sont prises au sérieux par de nombreux courtiers et assurés. L'un des effets de cette évolution est que l'envoi de documents sensibles par la poste est en diminution.

Échange de données

Conséquence directe de la mise en œuvre de la protection des données, la demande de solutions de cloud computing et de portails augmente. Les portails clients sécurisés tels que BrokerWeb sont privilégiés. Et si de tels portails existent déjà, ils devraient prendre en charge l'ensemble de l'échange de données d'une part, mais aussi la fourniture d'informations et de services.

Acquisition de polices

Actuellement, deux assureurs parviennent à délivrer les polices directement via le service DXP de IG B2B. Pour le courtier, cela signifie, d'une part, scanner la plupart des polices et, d'autre part, saisir les données. C'est une situation que de nombreux courtiers ne veulent plus accepter. Il devrait en fait être possible pour les assureurs de mettre ces documents à disposition sous forme électronique.

Processus de facturation

À l'ère de la facture électronique et de la livraison de factures électroniques, les courtiers traitent encore des boîtes de factures papier. Ceux-ci sont tamponnés et transmis avec une lettre d'accompagnement. Cela devrait enfin prendre fin. Aujourd'hui, les alternatives électroniques sont volontiers acceptées ou même exigées par de nombreuses entreprises.

Reports

En particulier en période de turbulences, comme la crise de Corona, les courtiers, mais aussi les assurés, ont besoin de rapports pertinents. À l'avenir, celles-ci devraient non seulement contenir des informations provenant du propre système du courtier, mais aussi être complétées par des données provenant de sources externes. Enfin, les évaluations devraient être disponibles non seulement sous forme papier mais aussi sous forme électronique.