News Detail

31.10.2018 WMC était présent au BrokerConvent

Atelier: établissement de la facture


BrokerStar réalise déjà 8 processus-clés dans le système.

Lors des Ateliers du BrokerConvent de la IG B2B, WMC a montré le processus-clé de l'établissement de la facture, la saisie, les XML, et aussi pourquoi il est conseillé d'établir des factures "fictives" et les avantages dont le courtier bénéfice. 




Voici les processus d'affaires. BrokerStar soutient ces processus car vous pouvez créer des factures fictives (positions débitrices) dans le système. Avec ces données BrokerStar peut contrôler et vérifier les factures des XML des assureurs et du logiciel, et en même temps les courtages respectivement les commissions et montrer les anomalies. Toutes les données correctes sont acceptées, il faut seulement contrôler les données avec les messages d’anomalies, donc ça facilite le travail du courtier. Vous pouvez aussi saisir les paiements des courtages et des commissions venant des compagnies d’assurances et de cette manière vous avez un aperçu des paiements, en suspens et effectués.

 






Si la facture (fictive, positions débitrices) n’a pas été créée dans le système, le PDF de la facture ne peut pas être enregistré sous le client correspondant. Et le contrôle automatique ne peut pas être réalisé.

C’est clair, c’est seulement applicable ou valable pour les compagnies d’assurances qui offrent toute la chaîne du processus.


Désormais le PDF de la facture sera intégré dans le fichier XML,  et par consequent sera classé automatiquement chez le client concerné dans notre solution BrokerStar.

Cette situation permet des nouvelles perspectives concernant la procédure.

D'une part il n’est plus nécessaire de scanner ou de copier ces nombreuses factures. D’autre part, théoriquement, ce serait possible d’envoyer la facture venant de l’assurance directement au client. Le courtier pourrait munir le PDF avec une sorte de marque ou cachet électronique et l’envoyer directement au client. En agissant ainsi la gestion des factures serait beaucoup plus facile pour le courtier, le contrôle manuel des factures ne serait plus nécessaire.



Vos avantages:

  • Contrôle automatique de vos données
  • Anomalies sont affichées/signalées -> si nécessaire effectuer une correction manuelle
  • Le PDF de la facture sera enregistré automatiquement sous le client correspondant
  • Le travail du scan manuel n'est plus nécessaire
  • Le besoin d'espace mémoire sera nettement réduit 

Perspectives pour l'avenir:

  • Avec une sorte de marque ou cachet électronique le courtier pourrait munir le PDF comme "correct"
  • L'assureur pourrait envoyer la facture directement au client

 

Initiates file downloadVoici vous pouvez télécharger le pdf de la présentation.

 


Voici un vidéo qui montre comment ce processus-clé est réalisé dans notre système BrokerStar:

 

 



Pendant l'après-midi il y avait des présentations intéressantes:

 

Lors du BrokerConvent Christian Hoffmeister, auteur à succès et directeur du DCI-Institut à Hambourg, a montré le potentiel que recèle IG B2B.





Paul Berchtold (Aon) a présenté avec le concours de Pascal-Henri Vuillemier (CGA, la photo ci-dessous) les résultats intermédiaires de l’initiative brokers 2018





IG B2B a présenté une étude conjointe sur la Blockchain dans l’écosystème d’IG B2B menée par inacta, etherisc et Kalaidos. Parmi les membres environ vingt autres entreprises ont participé à l’étude.







Pendant une table ronde Andreas Winkler (Bâloise Assurance), Markus Lehmann (SIBA) et Christian Hofmeister (auteur à succès et directeur du DCI-Institut à Hambourg) ont échangé  leur point de vu concernant l'avenir digital du marché. Prof. Dr. Koye a animé ce débat.





©Photos et texte Dagmar Wenger, by WMC